Lors de son événement spécial d’automne, qui se tient en ce moment, et qui est nommé « By innovation only », un jeu de mots sur « sur invitation uniquement », Apple présente de l’Amphithéâtre Steve Jobs de son siège à Cupertino, sans surprise, l’iPhone 11.

C’est le successeur de l’iPhone XR, le téléphone le plus populaire de la marque de ces douze derniers mois.

Il reprend son écran de 6,1 pouces, LCD, et son design est presque identique.

Il se différencie par de nouveaux coloris (blanc, noir, jaune, vert, violet, rouge).

Et par une deuxième caméra arrière de 12 mégapixels, ultragrand-angle, ce qui permet d’obtenir un zoom optique 2x avec l’autre objectif. Un mode nuit est ajouté à la caméra pour les clichés en basse lumière. Le mode portrait fonctionne désormais aussi avec les animaux de compagnie.

Une nouvelle interface permet de voir au-delà du cadre.

La vidéo peut être enregistrée jusqu’en 4K à 60 images par seconde. Elle est compatible avec les enregistrements au ralenti, par intervalle de temps, et un nouveau mode avec gamme dynamique de rendu.

La caméra avant est aussi améliorée. Sa définition passe à 12 mégapixels TrueDepth, et elle peut aussi enregistrer des vidéos en 4K/60 ips.

Le tout nouveau processeur, A13 Bionic, équipe ce téléphone. D’après Apple, il s’agit du processeur le plus puissant actuellement disponible dans un ordiphone, tout comme son processeur graphique.

Apple promet une heure de plus d’autonomie que sur l’iPhoneXR, ainsi qu’un Face ID amélioré : la reconnaissance faciale est accélérée.

L’iPhone 11 coûte 809 € avec 64 Go de stockage, 859 € avec 128 Go, et 979 € avec 256 Go. Il sera disponible le 20 septembre, et précommandable dès le 13 septembre à 14 heures.