Intel informe ses partenaires que les processeurs Kaby Lake G, qui intégraient un coprocesseur graphique Radeon RX Vega d’AMD sur le même boîtier, va être abandonné.

La dernière livraison de ces processeurs est prévue pour juillet 2020, les commandes devant être effectuées avant le 31 janvier 2020.

Ces processeurs mobiles de huitième génération avaient été lancés en janvier 2018 comme alternative aux ordinateurs portables vendus avec une carte graphique, pour les personnes souhaitant à la fois d’excellentes performances de calculs et d’excellentes performances graphiques.

En d’autres termes, il s’agissait d’une alliance de Intel et d’AMD pour tenter de détrôner NVIDIA.

Car les puces graphiques intégrées de Intel, malgré des années de développement et des investissements considérables, sont d’une incroyable médiocrité pour la 3D.

Le concept ne semble pas avoir séduit. Il a peut-être perturbé les clients.

Aujourd’hui, la situation est légèrement différente. Avec sa 10e génération de processeurs mobiles Intel Core, Intel affirme que les performances de sa puce graphique intégrée sont deux fois meilleures que celles de la génération précédente – même si l’on reste bien loin de performances à même de satisfaire un passionné de jeux vidéo ou un créateur de contenus.

Et que l’entreprise a développé des capacités supplémentaires pour son engin graphique, qui apporteront des performances améliorées dans le futur.