PayPal Holdings Inc. a annoncé aujourd’hui la signature d’un accord portant sur l’acquisition de Honey Science Corporation pour 4 milliards de dollars (environ 3,6 milliards d’euros).

Fondée en 2012, Honey est un outil de découverte populaire qui aide les consommateurs à trouver des prix bas pour leurs achats en ligne. Depuis, l’entreprise a étendu sa palette de produits et de services : assistant de shopping mobile, programme d’offres spéciales et de récompenses, outils de suivi de prix et d’alertes.

Aujourd’hui, Honey compte 17 millions d’utilisateurs actifs mensuels, et aurait fait économiser un milliard à ses utilisateurs dans l’année. Honey a conclu des partenariats avec plus de 30 000 vendeurs en ligne, de la mode à la technologie en passant par les voyages et les livraisons de pizza.

La fusion permettra à Honey d’accélérer sa croissance en profitant des 275 millions de comptes actifs de PayPal et de sa filiale Venmo, ainsi que de ses 24 millions de comptes de vendeurs.

Inversement, PayPal proposera ses services aux clients et aux vendeurs de Honey.

La jeune pousse conservera son siège social à Los Angeles, ainsi que sa marque, et ses deux fondateurs George Ruan et Ryan Hudson, qui continueront de diriger la division, sous le contrôle du vice-président John Kunze.

Contrairement à de nombreuses licornes, Honey était profitable en 2018.

La transaction devrait se clore au premier trimestre 2020, sous réserve des conditions habituelles et de l’accord des régulateurs.

Le cours de l’action de PayPal est actuellement en baisse de 1,40 % à 102,64 $ sur le NASDAQ.