Les ventes globales dématérialisées de jeux vidéo ont atteint un niveau record en décembre 2019 d’après SuperData, avec 9,8 milliards de dollars (8,9 milliards d’euros), soit 8 % de plus qu’en décembre 2018.

Une progression due uniquement au segment mobile (+28 %), les ventes baissant sur consoles (-25 %) et sur PC (-4 %).

La chute des ventes sur consoles s’explique partiellement par les ventes records de Fortnite en décembre 2018, un exploit qu’Epic Games n’a pas reproduit un an plus tard ; et par le nombre moindre de sorties majeures de jeux comparé à décembre 2018.

Sur Mobile, Clash of Clans de Supercell atteint un nouveau record de ventes (158 millions de dollars, soit 143 millions d’euros), plus de sept ans après son lancement.

Activision remporte son pari sur un nouveau modèle d’affaires : Call of Duty : Modern Warfare, bien que n’offrant plus de passe de saison, génère 78,7 millions de dollars (71,4 millions d’euros) avec des passes de bataille et autres ventes dans le jeu, soit presque autant que ce que son prédécesseur Black Ops III obtint en un trimestre.

Les revenus de Grand Theft Auto V atteignent leur meilleur niveau depuis décembre 2017, avec 84,7 millions de dollars (76,8 millions de dollars) sur consoles et PC, grâce aux rabais et grâce à la mise à jour de contenu Diamond Casino.

Enfin, le nombre d’unités vendues de Red Dead Redemption 2 est passé de 406 000 en novembre à 1 million en décembre, suite à la fin d’une période d’exclusivité et de son lancement sur Steam.