China Mobile International, Facebook, MTN GlobalConnect, Orange, stc, Telecom Egypt, Vodafone et WIOCC annoncent conjointement ce jeudi un partenariat pour construire et déployer 2Africa, le câble sous-marin le plus complet pour servir le continent africain et la région du Moyen-Orient.

La fabrication est assignée à Alcatel Submarine Networks (ASN). Le projet est entièrement financé, et va améliorer grandement la connectivité à travers l’Afrique et le Moyen-Orient, à partir de 2023 ou 2024.

D’une longueur de 37 000 km, 2Africa sera l’un des câbles sous-marins les plus grands. Il interconnectera l’Europe, à l’Égypte, le Moyen-Orient via l’Arabie Saoudite, ainsi que 21 autres sites dans 16 pays d’Afrique.

Les parties clé du système sont conçues pour une vitesse de 180 Tbps, et il devrait offrir une capacité supérieure à celle de la somme de tous les câbles sous-marins desservant l’Afrique aujourd’hui.

2Africa promet que les fournisseurs de services auront accès à de la capacité via des centres de données ou des stations d’accès neutres quant aux opérateurs, et sur une base juste et équitable, l’ambition étant de soutenir le développement d’un écosystème internet sain et profitant aussi bien aux entreprises qu’aux particuliers.

Le câble 2Africa va exploiter une nouvelle technologie d’ASM, SDM1, qui permet de déployer 16 paires de fibres au lieu de 8 pour des technologies alternatives, ce qui offre bien plus de capacité, et à bien meilleur coût.

La profondeur d’enfouissement sera 50 % supérieure à celle d’anciens systèmes, afin de maximiser la disponibilité.