D’après le Wall Street Journal, les négociations portant sur l’acquisition de la jeune pousse de véhicules autonomes Zoox par Amazon en seraient à un stade avancé.

Un accord définitif pourrait n’intervenir que dans plusieurs semaines, voire jamais.

La transaction s’effectuerait sur la base d’une valeur d’entreprise inférieure à celle de son dernier tour de financement en 2018 : 3,2 milliards de dollars (2,9 milliards d’euros).

Fondée en 2014, Zoox développe du matériel et des logiciels nécessaires pour créer des taxis robots électriques qu’on pourrait commander par ordiphone.

Officiellement, Zoox affirme avoir reçu des signaux d’intérêt pour une transaction stratégique de plusieurs partis, et qu’elle travaille avec Qatalyst Partners pour les évaluer.

À ses débuts, la jeune pousse a séduit les investisseurs, alléchés par les possibilités des véhicules autonomes et des taxis robots.

Voyant que ces rêves ne risquaient pas de se réaliser aussi tôt que prévus, les investisseurs se sont reportés vers des entreprises plus établies comme Cruise, filiale de General Motors.

Les problèmes de financement de Zoox ont été amplifiés par la crise liée à la pandémie COVID-19.

De son côté, Amazon a lancé il y a quelques années une équipe en charge de développer des technologies autonomes, et a procédé à plusieurs investissements dans cette activité, y compris un investissement dans Aurora Innovation.