Depuis hier, des pirates ont pris le contrôle du réseau social Twitter, afin de faire envoyer à ses comptes les plus proéminents, comme ceux des milliardaires Jeff Bezos, Bill Gate ou Elon Musk, d’entreprises comme Apple ou Uber, et de politiciens comme Joe Biden ou Barack Obama, une arnaque au Bitcoin.

La plupart des messages promettaient aux lecteurs qui enverraient des bitcoins à une adresse de leur envoyer en retour le double.

Et pendant que Twitter a tenté de découvrir l’origine du mal, les comptes vérifiés, i.e. la plupart du temps les comptes de personnalités, ont été bloqués et n’ont pas pu envoyer de tweets pendant des heures.

D’après leurs témoignages, certaines victimes utilisaient à la fois des mots de passe forts et la double authentification, ce qui devrait rendre la prise de contrôle de ces comptes extrêmement difficile. Et suggère aux spécialistes de la cybersécurité que les pirates détenaient des accès internes à Twitter.

Il s’agit à ce jour de la pire incapacité de Twitter à protéger ses comptes, et le réseau social devra s’expliquer. Le cours de son action a chuté de 5 % à la suite de l’attaque.

Son CEO fantasque @jack a commenté qu’ils (le personnel de Twitter) se sentaient mal à cause de ce qui s’est passé.

L’arnaque aurait rapporté en quelques heures au moins 116 500 $ à ses auteurs, soit environ 102 000 €.