En octobre 2017, la LoRa Alliance a rendu publique sa première version de la spécification technique de la « LoRaWAN Backend Interface », qui régit la façon dont les données issues de capteurs LoRaWAN sont transmises entre divers réseaux pour permettre l’itinérance.

La LoRa Alliance est le consortium lancé en 2015 qui régit le standard LoRaWAN, une spécification de liaison sans fil à faible consommation énergétique (LPWAN).

Les réseaux LoRaWAN sont optimisés pour des communications d’un débit de moins de 5 Kbps. Si cette vitesse est inférieure de plusieurs ordres de grandeur à celle de la 4G, LoRaWAN offre en contrepartie des coûts bien moindres, et une consommation électrique limitée qui permet d’envisager l’utilisation d’une batterie pour connecter un objet pendant des années.

La technologie est similaire à celle du concurrent français SigFox, qui utilise la bande de fréquence des 868 MHz, et qui propose des débits encore plus bas, pour des consommations électriques encore plus réduites, et une plus grande portée.

Aujourd’hui, Orange annonce avoir effectué avec succès, avec KPN, l’opérateur télécoms néerlandais, et Actility, un fournisseur de la plateforme de connectivité IoT (Internet des objets), les premiers tests de terrain de réelle itinérance entre des réseaux IoT publics de différents pays.

En se basant sur la spécification, Orange et KPN ont configuré une interface d’itinérance sécurisée entre leurs réseaux qui utilisent des contrôleurs de réseau Actility ; ils ont ensuite testé avec succès des terminaux Orange opérant sur le réseau KPN aux Pays-Bas et des appareils KPN opérant sur le réseau Orange en France.

L’itinérance simplifie le développement de solutions internationales, ce qui est fondamental pour l’ensemble de l’écosystème IoT: fabricants d’appareils, utilisateurs, plateformes d’applications et opérateurs de réseaux.

Bertrand Waels, responsable des technologies d’accès radio pour l’IoT chez Orange, déclare :

« Cette première réussite de communication itinérante LoRaWAN en grandeur nature et conforme au standard est une étape essentielle dans l’ouverture de plusieurs segments clés du marché IoT, parce qu’elle élimine la barrière des frontières ».