Network Related Services, une filiale d’Orange, lance une offre publique d’achat amicale, au prix de 7,93 euros par action, sur la totalité des actions de Business & Decision non détenues à ce jour, d’aujourd’hui au 19 juillet 2018 inclus.

Cette offre fait suite à l’acquisition le 5 juin 2018 de 59,1 % du capital de Business & Decision auprès de la famille Bensabat (actionnaires majoritaires) au prix de 7,70 euros par action.

Préalablement à l’ouverture de l’offre, Orange détient indirectement 62,7 % du capital et 59,8 % des droits de vote de la société. Par ailleurs, Orange bénéficie de promesses croisées portant sur l’acquisition de 4,88 % du capital restant détenu par le groupe familial Bensabat.

Le Conseil d’administration de Business & Decision recommande à l’unanimité à ses actionnaires d’apporter leurs titres à l’offre.

Thierry Bonhomme, son président, note:

« Pour Business & Décision, l’intégration au groupe Orange permettra aux équipes et clients de bénéficier de l’étendue des compétences d’opérateur et d’intégrateur d’Orange Business Services dans les domaines de l’Internet des Objets, du cloud computing, de la cyber-sécurité et du développement applicatif, ainsi que de l’envergure internationale de son réseau commercial pour accompagner les multinationales partout dans le monde. »

Si, à l’issue de l’offre, les actionnaires minoritaires ne représentent pas plus de 5 % du capital ou des droits de vote de Business & Decision, Orange demandera la mise en œuvre d’une procédure de retrait obligatoire qui imposera le transfert à son profit des titres non apportés à l’offre, moyennant une indemnisation de 7,93 euros égale au prix de l’offre.

Business & Decision est un consultant et intégrateur de systèmes international. En 2017, son chiffre d’affaires s’élève à 212 millions d’euros. Il compte 2 400 collaborateurs dans 11 pays.

Les domaines d’expertise de l’entreprise sont les données, le numérique et le pilotage et la transformation.

Elle a été créée en 1992 par Patrick Bensabat, décédé en 2016, et introduite sur Euronext en 2001. Elle croit avec une politique soutenue d’acquisitions depuis.