À l’occasion de Google Cloud Next’19, l’entreprise de publicité numérique et d’informatique en nuage a présenté une nouvelle option pour la sécurité à deux facteurs.

Le premier facteur reste l’authentifiant et le mot de passe.

Le second facteur est un ordiphone Android, version 7.0 ou ultérieure.

En général, le deuxième facteur est un code envoyé sur un ordiphone par SMS, notification ou par une application d’authentification.

Ici, c’est l’ordiphone, en tant que téléphone physique, qui est le deuxième facteur.

Pour que cela fonctionne, il faut avoir un ordinateur sous Windows, macOS ou Chrome, et Google Chrome. La communication entre l’appareil et l’ordinateur s’effectue par Bluetooth.

On peut alors accéder à son compte Google, ou à ses comptes Google Cloud.

Pour faire face à la perte ou au vol de son téléphone, Google recommande d’acheter une clé de sécurité de secours, basée sur le standard FIDO, comme ses propres clés Titan.