La prochaine génération du système d’exploitation mobile d’Apple, iOS 13, devrait être présentée en juin lors de la conférence annuelle WWDC.

9To5Mac aurait obtenu des informations en exclusivité de personnes au courant de son développement.

iOS 13 rattrapera son retard avec les autres systèmes d’exploitation en offrant un paramètre de mode sombre au niveau du système d’exploitation, semblable à ce qui se fait dans macOS.

Un changement majeur sera la possibilité pour les applications d’avoir plusieurs fenêtres, certaines portions pouvant être détachées par mouvement, se transformant en carte déplaçable à volonté, à la manière du projet open source Panel Kit.

Les cartes seront empilables, et on pourra les faire disparaître par mouvement.

Un Annuler-Répéter sera standardisé au niveau du système, avec des gestes standards : déplacement de trois doigts vers la gauche pour annuler, et vers la droite pour répéter.

Un tutoriel sera présenté la première fois que le clavier virtuel est ouvert pour apprendre à l’utilisatrice ou l’utilisateur à se servir de cette nouvelle fonctionnalité.

Safari sur l’iPad demandera automatiquement la version « bureau » d’une page web, afin de ne pas se retrouver avec la version pour iPhone.

La gestion des polices de caractères sera refondue en profondeur : il ne sera plus nécessaire d’installer un profil pour obtenir de nouvelles polices, une application de gestion sera disponible dans les Paramètres. Un nouveau sélecteur de police sera mis à disposition des développeurs. Les utilisateurs seront avertis quand une police d’un document est manquante.

L’application Mail deviendra intelligente, classant automatiquement les courriels par catégorie. Les utilisatrices pourront ajouter des courriels à des queues telles que ‘Lire plus tard.’, comme ce qui se fait déjà dans des applications tierces.

La productivité sera aussi à l’honneur avec de nouveaux gestes pour sélectionner plusieurs entrées dans les longues listes.

Parmi les autres améliorations, on notera une meilleure séparation du bruit par Siri (enfants qui pleurent,…), des claviers mieux optimisés pour plusieurs langues, des contrôles supplémentaires pour l’impression, un nouvel affichage pour le volume sonore, plus discret.