D’après les estimations du cabinet d’études Gartner, les ventes globales d’ordiphones au troisième trimestre 2019 se sont contractées, en volume, de 0,4 % à 387,5 millions d’unités par rapport au 3e trimestre 2018.

Les consommateurs opteraient pour les appareils de moyen de gamme plutôt que de haut de gamme, et nombre d’entre eux reporteraient leurs achats en 2020 en attendant la progression des réseaux 5G.

Samsung et Huawei augmentent leurs parts de marché, OPPO maintient la sienne, et Apple et Xiaomi en perdent.

Huawei est le seul fabricant à afficher une croissance à deux chiffres durant le trimestre (26 %), principalement grâce à l’augmentation de ses ventes en Chine, et malgré la vendetta américaine.

Samsung conserve sa position de numéro un mondial, avec une croissance de 7,8 %, signe que sa stratégie de concentrer ses efforts sur le moyen et le bas de gamme porte ses fruits.

En dépit de nombreuses promotions, qu’Apple n’hésite plus à promouvoir ouvertement, et des offres de reprise, les ventes d’iPhones continuent de baisser. Une contre-performance qui s’explique sans doute en partie par le report des achats jusqu’au renouvellement de la gamme fin septembre.

Pour 2020, le cabinet d’études IDC prédit que les ventes d’ordiphones augmenteront de 1,5 % à 1,4 milliard d’unités, poussées par les ventes d’appareils 5G en Chine. Au total, 14 % des appareils vendus dans le monde en 2020 seront compatibles 5G d’après IDC.

 

Ventes d’ordiphones au 3e trimestre 2019
Vendeur T3 2019
Unités
T3 2019
PdM (%)
T3 2018
Unités
T3 2018
PdM (%)
Samsung 79.056,7 20,4 73.360,1 18,9
Huawei 65.822,0 17,0 52.218,4 13,4
Apple 40.833,0 10,5 45.746,6 11,8
Xiaomi 32.271,3 8,3 33.219,7 8,5
OPPO 30.834,4 8,0 30.563,4 7,9
Autres 138.659,9 35,8 153.965,8 39,6
Total 387.477,2 100,0 389.074,0 100,0