Sans surprise, Samsung a dévoilé hier soir durant son événement Unpacked un nouvel ordiphone pliable, le Samsung Galaxy Z Flip, ainsi que la dernière génération de sa gamme d’ordiphones haut de gamme S20.

Galaxy Z Flip

Même le nom de ce téléphone avait déjà fuité.

Il s’agit du deuxième ordiphone pliable de l’entreprise coréenne, après le Galaxy Fold.

Il se distingue de ce modèle et de la concurrence en étant le premier mobile pliable avec un écran en verre.

Contrairement au Galaxy Fold, il s’ouvre à la verticale. Son écran, ouvert, mesure 6,7 pouces de diagonale, mais est extrêmement longiligne (21,9 : 9). Sa définition s’élève à 2 636 par 1 080 pixels.

Samsung promet que sa conception est à l’épreuve du temps, alors que le Galaxy Fold a suscité des inquiétudes quant à sa solidité.

L’un des intérêts du Z Flip est de le poser en équerre sur une surface, afin de faciliter une conversation vidéo mains libres.

Samsung a aussi repensé le multitâche et l’interface graphique afin de tirer parti de ce nouveau type d’appareil.

À l’extérieur, un petit écran d’un pouce peut afficher l’heure et les notifications.

La fiche technique est à l’avenant : Android 10, 256 Go de mémoire de stockage, 8 Go de mémoire vive, et un processeur « de 7nm », deux caméras arrière avec des capteurs de 12 méga pixels (f/2,2 pour l’ultra grand-angle, f/1,8 pour le grand-angle à stabilisation optique), une caméra avant 10 méga pixels f/2,4, un port USB C et une batterie d’une capacité de 3 300 mAh.

L’appareil peut être rechargé sans fil, et même partager sa capacité – ce qui nous semble être un gadget.

Il n’est pas compatible Wi-Fi 6, mais Wi-Fi 5 (802.11 ac) ainsi que Bluetooth 5.0.

Comme aucune prise son n’est disponible, il faudra soit utiliser des écouteurs Bluetooth, soit utiliser un écouteur USB-C et donc se priver de charge rapide.

Samsung France n’annonce ni date de disponibilité, ni prix. D’après les informations pour les États-Unis, il devrait coûter aux alentours de 1 400 $ hors taxe, soit sans doute 1 500 € TTC.