Lors de son annonce, Microsoft affirma que Windows 10X n’était pas une mise à jour d’un système d’exploitation pour un ordinateur existant, mais qu’il était conçu pour les nouveaux ordinateurs à deux écrans.

Windows 10X et des appareils à deux écrans comme le Surface Neo devaient être commercialisés d’ici les fêtes de fin d’année.

Pandémie oblige, ces projets sont retardés. Dans un billet sur le blogue de Windows, Panos Panay, promu il y a quelques mois Chief Product Officer pour Windows et les appareils, annonce que la sortie des appareils à deux écrans est repoussée à une date indéterminée.

Il affirme que trois événements majeurs font date pour Windows 10 : son utilisation active mensuelle sur plus d’un milliard d’appareils, la mise à jour de mai 2020, imminente, et l’utilisation en forte croissance du système d’exploitation : 4 trillions de minutes sont passées par mois sur Windows 10, une augmentation de 75 % en un an.

Windows 10X change de cap, et devient aussi un système d’exploitation pour les ordinateurs existant, à un écran. Il se distinguera par une importance accrue de l’exploitation du pouvoir du nuage informatique pour aider les clients à travailler, apprendre et jouer de nouvelle manière.

On en sera plus lors de la conférence annuelle des développeurs de Microsoft, Build. Cette année, elle se déroulera en ligne exclusivement du 19 au 21 mai, et exceptionnellement, elle est gratuite pour tous.