Des résultats en baisse

Samsung Electronics vient de publier les perspectives financières du deuxième trimestre.
Elle prévoit un chiffre d’affaires d’environ 52 000 milliards de wons (37,7 milliards d’euros).

C’est 1,7 milliard de wons de moins qu’au premier trimestre (mais 100 millions d’euros de plus à grâce à l’appréciation du won), et 1,2 milliard de wons de moins que les prévisions des analystes.

Les résultats d’exploitation prévus sont de 7 200 milliards de wons, soit 5,2 milliards d’euros. Soit une baisse de 24 % par rapport au trimestre précédent.

 

Les facteurs

Le géant coréen, explique ces résultats en baisse par l’appréciation du won par rapport à la plupart des monnaies étrangères, défavorable aux exportations, la baisse du volume des ventes des smartphones et des tablettes, et des dépenses marketing en hausse pour faciliter la liquidation des stocks.

Les livraisons de tablettes ont diminué plus que prévu. Contrairement aux smartphones, les tablettes ne sont pas subventionnées par les opérateurs télécoms. C’est pourquoi les consommateurs les renouvellent moins souvent. Et comme prévu, le succès des smartphones à grands écrans (5-6 pouces), communément appelés phablets, a fini par cannibaliser les ventes de tablettes 7-8 pouces.

La baisse de ses activités semi-conducteurs et écran, laisse à penser que d’autres acteurs de l’industrie du smartphone et des tablettes sont aussi touchés par la baisse des ventes.

Le troisième trimestre est habituellement un bon trimestre pour Samsung, mais les sorties de l’iPhone 6 et de l’iWatch pourraient mettre ses ventes de smartphones sous pression.