Un accord préliminaire pour mettre fin au recours collectif en tromperie pour la carte graphique NVIDIA GeForce GTX 970  a été trouvé le 25 juillet.

Cette génération de cartes graphiques a été lancée le 18 septembre 2014 pour environ 350 $ l’unité hors taxe aux États-Unis.

Le recours collectif est le fruit de la consolidation de 15 recours collectifs à partir de février 2015.

Les défendeurs, NVIDIA, Gigabyte, Asus et EVGA, ont été accusés de tromper leurs clients, en promettant 4 gigaoctets de mémoire pour la carte graphique GeForce GTX 970, quand seulement 3,5 gigaoctets sont utilisables, 56 unités de rendus disponibles au lieu de 64, et 1 792 kilo-octets de cache de niveau 2, au lieu de 2 048.

L’accord prévoit un dédommagement de 30 $ pour client américain ayant rempli une déclaration conforme, ce qui est considéré comme excellent par le requérant, qui estime que la somme représente 70 % de la revendication qu’on pourrait obtenir à l’issue du procès.

Les défendeurs devront aussi payer 1,3 million de dollars aux cabinets d’avocats des requérants.

Comme à l’habitude dans la plupart des accords aux États-Unis, les défendeurs ne reconnaissent pas leur culpabilité.

L’accord doit encore être approuvé par la juge Phyllis J. Hamilton de la Cour de district pour le district de la Californie du Nord. Elle devrait rendre sa décision le 24 août 2016.