Le site Techcrunch.com affirme que Slack, le prestataire numéro un de services de messagerie instantanée pour les professionnels, aurait levé 400 millions de dollars (environ 345 millions d’euros), sur la base d’une valeur d’entreprise de 7 milliards de dollars (6 milliards d’euros).

La levée aurait été menée par General Atlantic, avec un nouvel actionnaire, Dragoneer.

La dernière levée, de 250 millions de dollars ( 216 millions d’euros) en septembre 2017, menée par SoftBank, s’était effectuée sur la base d’une valeur de 5,1 milliards de dollars (4,4 milliards d’euros).

Aujourd’hui, Slack compte 8 millions d’utilisateurs actifs chaque jour, dont 3 millions qui paient pour le service.

L’entreprise doit faire face à une concurrence intensifiée, avec Facebook Workplace, et Microsoft, qui vient de rendre Teams gratuit pour les entreprises de moins de 250 collaborateurs.

La force de Slack est d’avoir remis la messagerie instantanée pour les professionnels au goût du jour, et de s’intégrer avec de très nombreux services tiers.